CeBIT: Google s’invite dans les mobiles BenQ (Siemens)

Régulations

Le géant du Web poursuit son offensive dans les mobiles. Et marque des points

On le sait, les grands acteurs du Net ont compris qu’il était crucial pour eux de diversifier leurs revenus. Notamment chez Google dont la publicité en ligne représente 90% de son chiffre d’affaires.

Avec des terminaux mobiles de plus en plus sophistiqués et des réseaux de plus en plus rapides, ces géants voient la mobilité comme un eldorado. L’enjeu : ‘porter’ tous les services de leurs portails internet dans les téléphones. Depuis quelques mois, les accords entre constructeurs, opérateurs et acteurs du Net se multiplient : Yahoo a lancé Yahoo Go Mobile, notamment avec Nokia ; Microsoft décline au maximum ses services ‘Live’ pour la mobilité. Mais il semble que Google soit celui qui tire le mieux son épingle du jeu. Après avoir signé un accord avec Motorola et Sony-Ericsson (respectivement numéro deux et six mondial) et BlackBerry (lire nos articles), le moteur de recherche signe aujourd’hui avec BenQ, ex-Siemens Mobile. Un choix de services de recherches sera préinstallé dans certains combinés du fabricant. Cela permettra aux utilisateurs de BenQ Mobile d’accéder plus rapidement et facilement à l’information en temps réel, explique le groupe dans un communiqué. Par ailleurs, BenQ a profité du salon de Hanovre pour dévoiler six nouveaux téléphones mobiles aux couleurs de la marque BenQ-Siemens. Ils sont équipés de fonctionnalités multimédia, comme un lecteur audio MP3 et un son 3D Surround.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur