CES 2007 : TV géante LCD, la vedette du salon

Régulations

Qu’il s’agisse des annonces d’écrans ou d’accessoires, la télévision LCD en
écran géant et son écosystème tiennent la vedette au CES de Las Vegas

Impossible d’échapper au raz de marée des écrans LCD géants au Consumer Electronic Show, la grand-messe de l’électronique grand public qui se tient actuellement à Las Vegas.

Incontournables d’abord par leur seule présence qui attire l’?il et la convoitise. Incontournable aussi par leur actualité. En l’espace de quelques heures, deux records ont été battus? LG Electronics, tout d’abord, a annoncé un écran de télévision LCD de 100 pouces de diagonale, le plus grand au monde.

Mais il n’aura fallu attendre que quelques heures pour que ce record soit battu par Sharp, qui a présenté un écran LCD haute définition de 108 pouces. Record battu !

L’essentiel du marché devrait cependant se centrer sur des tailles intermédiaires, en poussant vers la surenchère. Pour Sharp c’est le 50 pouces qui devrait rapidement être disponible. Mais Toshiba a annoncé des télévisions LCD 52 et 57 pouces pour le courant 2007.

Pourquoi cette course à la surenchère ? Parce que l’érosion des prix et des marges sur les écrans plats de taille plus réduite pousse les fabricants à attirer les clients sur les écrans plus grands et sur la haute résolution afin de se refaire leurs marges !

En 2007, selon la Consumer Electronics Association, le marché des écrans LCD devrait bondir de 50 % et atteindre les 12 milliards de dollars, contre 8 milliards en 2006. Durant le même temps, les résultats des écrans plasma devraient passer de 5,7 à 6 milliards de dollars.

La fin du plasma ? Certes non, et les fabricants ne baissent pas les bras. Pioneer devrait annoncer prochainement un téléviseur plasma de nouvelle génération, haute définition, bien évidement, et plus riche en couleurs et en profondeur sur le noir. Attendu pour cet été. Il devrait être suivi par ses concurrents coréens LG et Samsung, et japonais Hitachi.

Derrière les écrans plats, c’est tout un écosystème de périphériques qui se met en place. D’abord pour la lecture des données. Blu-ray ou HD DVD ? Certains fabricants ont tranché et proposent? les deux sur un même appareil, comme LG. C’est certes plus cher, mais le consommateur comme le distributeur limitent les risques !

L’européen Philips, de son côté, joue la carte du partage et du transfert des données avec un très remarqué ‘hub’ sans fil pour la vidéo haute définition, un très étonnant système surround basé sur un unique haut parleur, et plus surprenant encore le système amBX, un système de jeu vidéo avec un ventilo pour simuler le vent. Les joueurs ne sont pas oubliés !

Pour autant, d’autres technologies cherchent à tenir la vedette du salon. Et d’abord les appareils mobiles. Qu’il s’agisse d’ailleurs de transporter des tonnes de musique dans sa poche ou de regarder la télévision sur son ordinateur portable.

Une nouvelle tendance de consommation, qui consiste à se déplacer en emportant ses données sur son électronique et à regarder la télévision dans toutes les conditions. Ce qui laisse la porte ouverte à une nouvelle industrie dont la clé de la réussite sera l’adoption la plus rapide et la plus large possible du téléchargement de la vidéo.

Mais là, Hollywood est en embuscade? Sauf que l’on se demande si la puissante industrie du cinéma cherche à ouvrir de nouveaux modèles économiques ou à protéger ses plates bandes. Au vu de certains de ses choix de combat d’arrière-garde, il est à craindre qu’elle ait fait ce dernier et mauvais choix.

Quant au consommateur, l’industrie ne lui demande qu’une chose, sortir sa carte de crédit !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur