CES : Google lance sa suite logicielle

Régulations

Larry Page, co-fondateur de Google, a présenté une suite de logiciels gratuits – Google Pack – destinée à protéger et à simplifier l’usage d’un PC? Et à faire la nique à Microsoft !

Nous avons pensé : pourquoi ne pourrions nous pas rendre l’usage d’un ordinateur plus fun, simple et performant ?“, affirme Marissa Mayer, vice-présidente de la division recherche et expérience des utilisateurs de Google. Au CES de Las Vegas, Google a présenté son ‘Google Pack‘, une suite gratuite de logiciels présentée comme étant destinée à rendre plus simple à installer et à maintenir des applications de base pour aider à transformer un PC en centre d’information, de loisir et de communication. Qu’est ce que Google a donc intégré dans son Google Pack pour prétendre à une telle ambition ? Le Google Pack est composé du lecteur de fichiers PDF Acrobat Reader d’Adobe, du lecteur média de RealNetworks, du navigateur Internet Firefox de la fondation Mozilla, du support de messagerie instantanée Trilian de Cerulean Studios, de l’antivirus Norton de Symantec, et de six programmes développés en interne par Google. Le pack est proposé gratuitement, hormis pour Norton Antivirus qui est une version d’essai de 6 mois. Une absence surprend, la suite OpenOffice.org, qui aurait pu donner une dimension bureautique (avec traitement de texte, tableur, présentation, dessin et base de données) au Google Pack. D’autant plus surprenant que depuis octobre le moteur et Sun Microsystems sont devenus partenaires ! La participation des éditeurs tiers est volontaire et sans engagement financier. Et Google évoque une nouvelle version de son Google Pack, qui serait ouverte à de nouveaux éditeurs ou de nouvelles applications. Rien de bien nouveau à l’horizon

Le contenu du Google pack semble bien convenu. Toutes les applications intégrées à la suite n’ont rien d’original et sont déjà accessibles directement et gratuitement, même celles signées Google. Tout juste peut-on y voir une alternative à Microsoft et un message menaçant à l’encontre du géant du logiciel, même si Google s’en défend. De toute évidence, Google veut affirmer sa place de leader du camp des opposants à Microsoft. Encore faut-il disposer d’armes adéquates et non pas se contenter de remplir sa cartouchière. Car il manque à Google Pack une dimension qui aurait pu faire la différence : l’innovation ! Dommage?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur