Citrix acquiert Cedexis pour l’optimisation des ressources réseaux et cloud

CloudData & StockageGestion des réseauxRéseaux
citrix-cedexis

Partenaires depuis 2013, Citrix et Cedexis se rapprochent pour favoriser un usage fluide des apps en mode multi-cloud.

Presque dix ans après sa création, Cedexis bascule chez Citrix Systems.

Le fournisseur d’origine français de services visant à optimisant la performance d’Internet pour les centres de données, les réseaux de diffusion de contenu (CDN) et les cloud publics a été acquis par le groupe IT américain. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Citrix dispose de plusieurs leviers de développement comme les espaces de travail virtualisés (WaaS) en vue de faciliter la collaboration en situation de mobilité, l’accès sécurisé aux applications et aux données via les plateformes cloud.

Les synergies entre les deux parties sont assez évidentes : l’optimisation des ressources réseau par les directions informatiques des entreprises en vue d’un pilotage dynamique et en temps réel de l’infrastructure.

Présent dans le capital de Cedexis depuis 2013, Citrix veut pousser la fiabilité et l’accessibilité des applications métiers, les sites Internet et mobiles. Quelle que soit la localisation, l’objectif sera d’assurer une qualité de service de bout en bout.

La jonction devrait se faire aisément avec Cedexis. Surnommée “l’aiguilleur du net” avec sa plateforme SaaS de gestion de trafic Internet, la start-up s’appuyait sur une collecte de données multi-data centers dans le monde (plus de 16 milliards de données collectées provenant de plus d’1 milliard de personnes par jour).

Cedexis avait été créé en 2009 par Julien Coulon (côté français) et Marty Kagan (côté américain).

Considérée comme une pépite IT, la start-up a levé 33 millions de (auprès des fonds Madrona, ATV, Ginko/Foxconn et Nokia) et a déposé sept brevets.

Cedexis dispose d’une équipe de 75 collaborateurs réparties dans 9 bureaux dans le monde : San Francisco, New York, Portland, Londres, Barcelone, Genève, Tel Aviv, Singapour et Paris.

La société technologique revendiquait plus d’un millier de clients BtoB, dont des firmes françaises (Accor Hotels, Hermes, Air France), des géants du numérique (comme Facebook, Twitter, Pinterest, Slack, Microsoft, Google…) mais aussi une myriade de médias (Le Figaro, Le Monde, DailyMotion…).

A la fin du premier trimestre 2017, Julien Coulon a décidé de prendre du recul en laissant la direction opérationnelle à Ryan Windham.

Depuis, l’entepreneur autodidacte a pris des cours de management (exec MBA HEC) et se définit désormais comme “Entrepreneur In Residence”, business angel et coach. Il travaille actuellement pour deux fonds d’investissement.

julien-coulon-cedexis
Julien Coulon, co-fondateur de Cedexis

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur