Cloud Formation : VMware hybride aussi le modèle économique

Cloud
VMware Cloud Universal

VMware étend son modèle de licence « universelle » à Cloud Formation, dans le cadre d’une offre qui comprend aussi Tanzu et vRealize.

La marque « Universal » prend de l’ampleur chez VMware. Depuis peu, elle englobe Cloud Foundation.

Les produits qui passent sous ce régime proposent une option de licence donnant accès à la fois aux versions cloud et sur site. C’est, par exemple, le cas depuis septembre 2020 avec la suite vRealize. Plus précisément avec quatre de ses composantes : Automation, Operations, Log Insight et AI.

Avec Cloud Foundation, l’initiative va plus loin. La pile SDDC n’est qu’une composante de l’offre VMware Cloud Universal. À ses côtés, on retrouve Tanzu… et vRealize*.
Le modèle économique repose sur l’achat initial de crédits. Tout au long du contrat (1 ou 3 ans d’engagement), on peut les utiliser pour débloquer des ressources sur l’ensemble des services du portefeuille.

Principal intérêt : les options de déploiement de Cloud Formation. Elles sont pour le moment au nombre de trois : en cloud privé (offre Cloud Foundation-Subscription), managé sur des appliances VxRail ou en cloud public (dans 17 régions AWS). VMware promet une liberté de mouvement entre ces plates-formes… et ajoute des options – comme HCX – pour faciliter les démarches techniques.

options déploiement

La convertibilité des crédits non utilisés sur Cloud Foundation-Subscription n’est pas encore pleinement effective. Elle devrait l’être ce mois-ci pour AWS et d’ici à fin juillet pour Dell EMC.

Sur les 11 milliards de dollars de chiffre d’affaires qu’il a dégagés lors de son dernier exercice fiscal, VMware en a tiré environ un quart du SaaS et des abonnements.

* Ainsi qu’un outil App Navigator. Il est censé à déterminer quelles applications fonctionneront en cloud hybride et lesquelles il faudra moderniser.

Photo d’illustration © VMware


Avis d'experts de l'IT