Cloud : les Amazon Web Services se dotent d’un service de recherche

Cloud

Amazon CloudSearch fournit aux clients du cloud Amazon Web Services un service de recherche basé sur la technologie reconnue A9 du moteur de recherche du marchand Amazon.com.

La recherche est une brique fondamentale des systèmes de gestion et de stockage des documents. Le cloud Amazon Web Services n’échappe pas à cette règle. Encore faut-il disposer d’un outil de recherche suffisamment performant pour satisfaire les utilisateurs. Cela n’est généralement possible qu’à l’issue d’un investissement long en ressources de développement.

Les clients d’Amazon WS vont donc pouvoir bénéficier d’un service de recherche, Amazon Cloud Search, qui comme la majorité des services cloud pourra être déployé très rapidement sur l’architecture et la solution cloud d’Amazon retenue par l’entreprise.

Sur le papier, le service a tout pour être performant. La seule référence à A9, le moteur de recherche du site marchand Amazon.com, suffit d’ailleurs à éveiller notre attention. Développé en 2004 et aujourd’hui basé sur la technologie Windows Live Search, A9 a effet la réputation d’être un moteur performant (plus performant que Google lors de son lancement), et surtout il s’appuie sur un socle très large, car les recherches sur la base installée peuvent être complétée par d’autres sources plus spécifiques. Amazon Cloud Search est également gérable à partir de la console d’administration d’AWS.

La gestion du moteur intégrée à la console d’administration

C’est en particulier sur la console que les administrateurs du cloud peuvent installer, paramétrer et configurer la solution. Les règles d’indexation sont généralement complexes à définir puis à paramétrer, Amazon Cloud Search simplifie cette tâche ingrate via la détection automatique et la recommandation des champs de recherche les plus pertinents à partir d’un échantillon de jeu de données. Un débit élevé et une faible latence caractérisent également le service, ainsi que son évolutivité, qui propose un langage d’interrogation pour effectuer des recherches par champs, des recherches booléennes complexes, extraire des facettes et définir les données incluses dans les résultats.

« Pour de nombreuses entreprises, le moteur de recherche joue un rôle fondamental en ce qui concerne le sentiment de leurs clients vis-à-vis de leurs produits et services. Les entreprises ont besoin d’une capacité de recherche sophistiquée pour faciliter la recherche d’informations. La complexité de la technologie nécessaire rend généralement la mise en place de fonctions de recherche enrichies très onéreuse et longue », indique Adam Selipsky, vice-président d’Amazon Web Services. « Grâce à Amazon CloudSearch, nos clients n’ont plus à se préoccuper de cette complexité et peuvent facilement lancer de puissantes fonctions de recherches et payer uniquement pour les ressources qu’ils utilisent. »

Tarification

Encore en version bêta, Amazon CloudSearch est proposé aux États-Unis en trois versions d’instances : Small Search Instance (1 million de documents) pour 0,12 dollar l’heure, Large Search Instance (4 millions de documents) à 0,48 dollar l’heure, et Extra Large Search Instance (8 millions de documents) pour 0,68 dollar l’heure. En cas de réindexation de la base, par exemple lors de l’ajout d’un champ, AWS facture la requête IndexDocument 0,98 dollar le gigaoctet de données stockées dans le domaine de recherche. Enfin le transfert ‘out‘ de données est facturé 0,12 dollar le gigaoctet pour les 10 premiers To/mois, 0,08 dollar le gigaoctet jusqu’à 50 To/mois, et 0,07 dollar le gigaoctet au-delà de 50 To/mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur