Composants: Vishay ferme son usine à Colmar

Régulations

L’activité serait déplacée en Hongrie et en Chine. Le site emploie 292 personnes

Après la fermeture de l’usine de STMicroelectronics à Rennes, c’est au tour de l’américain Vishay d’annoncer la fermeture de son unité de production à Colmar. Le site qui produit des diodes et des transistors, emploie 292 personnes…

La direction estime qu’il est nécessaire de transférer la production en Chine et en Hongrie afin de “sauvegarder la compétitivité de l’activité”. L’usine de Colmar appartient à la division “produits à faible signal” de Vishay et fabrique, à raison de 25 à 30 millions d’unités par semaine, des diodes et des transistors pour l’électronique grand public, l’automobile, l’industrie, l’informatique et la téléphonie. Toujours selon la direction, ces activités subissent une chute continue des prix de vente. Par ailleurs, le secteur va connaître un fort ralentissement de la croissance à partir de 2005. La firme de Malvern (Pennsylvanie), qui promet “d’importantes mesures d’accompagnement” dans le cadre du plan social, a chargé un cabinet parisien de trouver un industriel susceptible de reprendre le site. Vishay, qui compte parmi les principaux producteurs mondiaux de composants électroniques, emploie quelque 25.000 salariés dans le monde pour un chiffre d’affaires de 2,17 milliards de dollars en 2003.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur