Computer Associates: la SEC pourrait poursuivre en justice

Régulations

L’éditeur peut être passible d’une action en justice. Le gendarme de la Bourse le somme de répondre concernant certaines écritures comptables ayant pu artificiellement gonfler ses revenus

La SEC demande des explications en bonne et due forme. Après des mois d’instruction, la commission de contrôle de Wall Street déclare qu’elle évalue la possibilité de poursuites judiciaires. Elle met en cause une comptabilité qui aurait anticipé des revenus afin de présenter de meilleurs résultats trimestriels. Ceci afin de maintenir ou surévaluer la cotation en Bourse. Computer Associates, qui accuse réception de ces demandes d’explication, rétorque que cette procédure lui donne une chance de répondre avec ses arguments, juridiques et comptables, avant qu’une procédure judiciaire ne soit enclenchée. Pour rappel, il est reproché à l’éditeur de logiciels d’avoir anticipé d’un ou plusieurs trimestres, sur l’exercice fiscal clos au 31 mars 2000, des revenus qui auraient dû être constatés sur des périodes ultérieures. Une commission d’audit de la société avait constaté des irrégularités portant sur de fausses dates de contrats. En conséquence, le directeur financier, Ira Zar et deux responsables financiers avaient dû démissionner.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur