Congrès 3GSM: Intel prend position sur le mobile

Régulations

Le fondeur annonce la sortie d’un processeur dédié aux combinés 3G

Texas Instruments ne sera pas le seul à profiter de la manne de la téléphonie mobile, une manne qui grossit de moins en moins. Le premier fondeur mondial, l’américain Intel a profité du 3GSM à Cannes pour présenter sa stratégie pour la téléphonie mobile.

Le groupe va proposer un nouveau processeur baptisé provisoirement Hermon destiné aux combinés 3G UMTS ou WCDMA. Intel a d’ailleurs annoncé qu’il avait signé un accord avec l’opérateur Orange afin que ce dernier produise des téléphones basés sur ses derniers chips. Intel a également fait la démonstration d’un portable GPRS qui offrait grâce à sa solution une compatibilité WiFi et Bluetooth. L’ensemble des téléphones dotés des solutions Intel étaient capables de lire des fichiers MP3 et étaient accompagnés d’un appareil photo numérique 1.3 MegaPixels. Avec le développement des services multimédia et de la 3G, les combinés nécessitent des processeurs évolués et surtout peu gourmands en énergie. Un marché qui suscite des envies: outre Intel, Philips et nVidia ont également fait des annonces (cf. nos articles).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur