Croissance toujours soutenue pour l’e-commerce français

Régulations

Les commerçants en ligne du panel de l’ASCEL affichent une croissance de 37% de leurs chiffres d’affaires au premier trimestre

Le dynamisme du commerce en ligne français ne s’essouffle pas et l’année 2006 commence aussi bien que 2005 s’est terminée.

Selon le panel de l’ASCEL (l’Association pour le commerce et les services en ligne) qui regroupe 25 cybermarchands de poids, le chiffre d’affaires du secteur a progressé de 37% sur un an au premier trimestre. Le nombre de commandes a bondi de 33%. Sur un trimestre (1er trimestre 2006 vs. 4e trimestre 2005), la progression a été de 5% pour le chiffre d’affaires et de 6% pour le nombre de transactions. Selon l’Association, l’achat en ligne a conquis 3,6 millions d’internautes supplémentaires en un an : on a dénombré 26,5 millions d’internautes au cours du premier trimestre 2006, en progression de 7% par rapport à la même période de 2005, tandis que dans le même temps le nombre d’acheteurs progressait de 31% passant de 11,5 millions à 15,1 millions. Il faut aussi dire que la sécurité des transactions semble être rentrée dans les moeurs: 15 millions d’internautes, soit 55,9%, déclarent avoir confiance dans le commerce en ligne. Globalement, plus de la moitié (57%) des internautes et près de trois Français sur dix (28,9%) ont déclaré avoir déjà effectué un achat en ligne. La croissance du e-commerce est supérieure à la croissance de la population internautes : 4,4 fois supérieure. Les acheteurs se féminisent: 50% des internautes femmes ont déjà acheté en ligne, contre 44,7% il y a un an, soit une progression de 5,3 points. Sur 100 nouveaux acheteurs (ayant effectué leur premier achat en ligne il y a moins de 3 mois), près de 53% sont des femmes. Le tourisme en ligne est toujours aussi dynamique: 5,7 millions de Français ont entièrement réservé et payé leurs voyages en ligne en 2005, soit une croissance de 46% par rapport à 2004. Selon une étude de Benchmark Group, le marché français de l’e-commerce devrait progresser cette année de 36% et dépasser la barre des 10 milliards d’euros. Rappelons que les ventes en ligne ont atteint 7 milliards d’euros en 2005, soit une progression de 44% sur l’an. En 2004, les achats de produits et services en ligne avaient atteint 4,8 milliards d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur