Cure d’austérité pour Cable & Wireless

Cloud

L’opérateur britannique annonce coup sur coup l’aggravtion de ses pertes, un plan social et sa volonté de quitter les USA

Si en Europe, la plupart des grands opérateurs commencent à sortir la tête de l’eau, ce n’est pas le cas de Cable & Wireless. L’opérateur déjà en difficulté, vient d’annoncer l’aggravation de sa perte nette à 10 milliards de dollars en 2002/2003.

Marché américain jugé non viable Mais ce n’est pas tout. Le groupe victime d’investissements massifs et onéreux au plus fort de la bulle technologique, a décidé de supprimer 1.500 emplois en Grande-Bretagne sur deux ans. Cable & Wireless avait déjà annoncé en novembre la suppression de 3.000 emplois dans sa division internationale Cable and Wireless Global. Enfin, l’opérateur vient de décidé de quitter les Etats-Unis. “Nos filiales américaines perdent de l’argent, consomment des liquidités et exigent une attention soutenue de la direction”, a déclaré le nouveau directeur général du groupe, Francesco Caio. “Elles peuvent détenir une valeur pour un propriétaire adéquat mais elles ne sont pas viables pour nous, vu leur structure de coûts actuelle”, a ajouté le dg.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur