D. Pineau-Valencienne ne fera qu’un intérim chez Bull

Régulations

L’ancien patron de Schneider a tenu à préciser que sa nomination ne sera que temporaire. Suite à la brusque disparition de Pierre Bonelli, il présidera le conseil d’administration du constructeur informatique en mai prochain

J’aime les grands défis mais je suis là plus un exécuteur testamentaire qu’un releveur de défis. Ce sera une mission de courte durée“, a déclaré ce 8 avril Didier Pineau-Valencienne. “Je remplirai ma mission qui est de m’assurer que ce plan stratégique, sur lequel j’ai travaillé pendant six mois, se réalise. J’ai une grande confiance” Le contexte est difficile, il est vrai, mais pas sinistré puisque, pour la première fois depuis des années, le groupe Bull venait de présenter un résultat positif. Fin décembe 2004, l’Etat apportera un nouvel investissement de recapitalisation à hauteur de 517 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur