Datacenters : Equinix s’offre IXEurope pour un demi milliard de dollars

Cloud

Concentration de taille dans le secteur hautement stratégique des centres
d’hébergement informatique

Le géant mondial du datacenter prend position en Europe. L’américain Equinix annonce en effet le rachat de IX Europe pour la coquette somme de 482 millions de dollars.

Equinix gère 16 centres d’hébergement aux Etats-Unis et 5 en Asie. Avec cette acquisition, il met la main sur les 14 datacenters d’IX Europe sur le Vieux continent. Le groupe américain revendique donc la première place mondiale de ce marché avec 35 datacenters dans le monde (soit plus de 278.000 m2) et 1.700 clients. “Cette acquisition d’IXEurope complète le vaste programme d’expansion d’Equinix de plus de 450 millions de dollars aux USA et en Asie-Pacifique depuis 2006. Dans un contexte où les clients potentiels sont de plus en plus des sociétés internationales, Equinix consolide sa position de leader du marché”, explique le groupe dans un communiqué. Les deux sociétés avaient des relations saines et des stratégies similaires depuis plusieurs années, la fusion s’en est ainsi trouvée «simplifiée »?.. C’est également l’occasion de créer de nouvelles synergies au bénéfice de nos clients afin de les aider à s’implanter sur les marchés américains et/ou asiatiques ou inversement.” déclare Michel Brignano, Directeur Général France d’Equinix.

Avec des infrastructures informatiques toujours plus critiques et des immeubles qui ne se prêtent plus à l’hébergement des SI, les centres d’hébergement externes ont le vent en poupe. Mais pour des entreprises comme Equinix, la marge de progression reste élevée.

Car malgré les risques (coupure, panne…), la majorité des grandes entreprises européennes hébergent encore leurs SI en interne. Selon une étude de Vanson Bourne pour Global Switch (un autre acteur du marché de l’hébergement), 47% des entreprises interrogées préfèrent donc un hébergement interne contre 41% en 2005 ! En France, 54% des entreprises préfèrent l’interne contre 44% il y a un an.

En Europe, 37% d’entre elles ont opté pour le datacenter extérieur contre 32% il y a un an. En France, le taux est passé de 28% à 36%.

Pourtant, les conséquences des interruptions de services sont lourdes. Global Switch estime qu’en terme financier, elles peuvent atteindre au moins 15.000 euros de l’heure. Sans parler de l’impact au niveau de l’image et de la crédibilité de l’entreprise. Mais selon le groupe, les entreprises ont bien du mal à évaluer ces conséquences.

D’un autre côté, il faut souligner que les datacenters ne permettent pas une sécurité à 100%. La panne importante chez Redbus en mars 2006 en est un exemple frappant…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur