D.Benchimol, CEO de Cartesis : ‘C’est la finance qui conduit le BPM’

Cloud

Le dirigeant de ce leader français du BPM européen explique le fonctionnement
et l’utilité de ses solutions financières

Quelle est la proposition de valeur des solutions Cartesis pour les entreprises ?

Nous proposons une solution de BPM aux entreprises ayant à gérer un niveau de complexité important. Il s’agit de sociétés constituées de nombreuses filiales via lesquelles elles commercialisent de multiples lignes de produits ou services. Le directeur financier du groupe souhaite analyser et comprendre les performances de l’entreprise. Pour y parvenir, un reporting des résultats réconciliés avec des données financières et comptables fiables au niveau de toute la société s’impose. En effet, sans ce rapprochement, on constate immanquablement de fortes disparités entre le reporting et la réalité du terrain.

L’exercice revient à régler au mieux les multiples obstacles au rapprochement : comptabilités, réglementations et monnaies différentes, et évolutives, spécificité des produits et des contraintes locales?

Le puzzle des logiciels financiers semble obscur aux non-initiés. Quels rôles jouent les multiples briques logicielles de votre plate-forme dans ce processus ?

Cartesis propose un moteur de récupération des données dans les systèmes d’information distribués : ERP, comptabilité, gestion financière, etc. La seconde étape consiste à appliquer des règles de consistance permettant de corréler les divers types de données. Par exemple : règles de définition de parité des cours monétaires. Il devient alors possible de créer un référentiel de données “nettoyées”, corrélées via les métadonnées et les règles, afin de réaliser des rapports et des analyses de consolidation au niveau de toute l’entreprise.

Enfin, pour aller au-delà du simple constat, nous proposons des outils de planification budgétaire et de gestion prévisionnelle. Ici, il s’agit d’établir une planification budgétaire, puis de comparer à tout moment les écarts avec ce qui est réellement réalisé afin de réajuster le budget si nécessaire.

Pour toutes ces solutions, l’objectif consiste à automatiser au maximum les tâches pour réduire les risques d’erreur. Le référentiel unique plan/budget est au c?ur du processus.

Cartesis Analytics permet alors d’établir des vues dynamiques et interactives du référentiel mis à jour selon les besoins de l’entreprise. Une solution qui répond au besoin d’optimisation et de rapidité exigées par l’économie moderne et les réglementations.

Des acteurs du BPM semblent séduits par le chant des sirènes de la Business Intelligence, ou du CRM, etc. Qu’avez-vous prévu en termes de diversification fonctionnelle de votre offre ?

Nous restons focalisés sur l’intelligence financière et le BPM, avec notre postulat stratégique : la finance conduit le BPM, et sans consolidation de ces données à des fins d’intelligence financière, l’analyse reste trop éloignée du terrain pour piloter efficacement l’activité.

La semaine prochaine, nous annoncerons des outils de restitution simple à utiliser. De type suite bureautique, et pouvant s’intégrer la suite Office, ils permettent à tout décideur opérationnel non formé à Cartesis d’accéder simplement à des tableaux de bord, en fonction de ses droits et en toute sécurité. Accessible via une interface Web, cette solution permet également des mises à jour. Par exemple, après avoir réajusté son budget en local, l’utilisateur peut décider d’intégrer ces modifications sur le référentiel de l’entreprise, générant automatiquement tous les impacts sur toute l’organisation.

Les solutions Cartesis sont articulées autour de notre Modèle de Données Intégré (IDM) qui unifie chacun de ces éléments et fournit un référentiel unique de données en temps réel. D’ailleurs, tous nos développements et rachats de logiciels sont rattachés à la plate-forme Cartesis via l’intégration à IDM. Tous les décideurs disposent ainsi de données récentes et fiables pour contrôler suivre l’évolution de l’activité, contrôler la performance, ajuster le prévisionnel, et prendre de meilleures décisions en connaissance de cause. L’entreprise peut lors déployer sa stratégie de manière opérationnelle, avec une image réelle du terrain.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur