Départ du Tour : les défis matinaux d’Orange

Régulations

Haut débit Internet et téléphonie, le Tour de France n’attend pas. Dès
l’aurore, les techniciens d’Orange installent tout, pour tout démonter quelques
heures plus tard, et recommencer plus loin le lendemain. Un challenge
technologique de trois semaines

Bourg-en-Bresse– Il est moins de 6 heures à Bourg-en-Bresse, et déjà les équipes techniques et logistiques du Tour s’affairent pour monter les espaces qui seront totalement démontés dans quelques heures. Les équipes de France Télévision, an fond de la grande place, montent déjà les éléments du plateau des interviews du matin.

Organisation précise et collaboration des équipes locales

Mais que serait le Tour de France sans équipement de télécommunication et d’accès à Internet ? Les techniciens d’Orange (partenaire officiel depuis 1999) sont déjà à pied d’?uvre. Les uns préparent l’arrivée au Grand Bornand, tandis que quelques autres s’activent sur l’étape du départ.

« Nous sommes cinq personnes sur Bourg, 3 techniciens locaux d’Orange et 2 de l’équipe Orange du Tour de France. Les locaux tirent une ligne fixe et renforcent la couverture mobile avec deux ou trois antennes selon l’équipement déjà en place dans la ville étape de départ. À Bourg-en-Bresse, deux antennes ont été installées, » explique Rudy, responsable du réseau, qui totalise déjà sept Tours de France.« Tous les partenaires du Tour clients d’Orange disposent d’un numéro unique quelque soit l’étape. Nos techniciens parisiens s’occupent de rerouter les numéros selon la ville où se trouve l’étape. Chaque matin, lorsque tout se passe normalement, il faut compter environ deux heures d’installation. »

Bien qu’éphémère, l’installation doit offrir une qualité de service irréprochable, avec des équipements robustes. « L’essentiel est centralisé sur deux commutateurs Oxo d’Alcatel pour 64 ports redondants, répartissant 60 canaux primaires via une liaison Numéris en T2. Ces équipements sont installés dans le camion technique Orange, d’où nous supervisons l’ensemble de ce réseau. Deux Livebox Wifi permettent aussi de couvrir le village en Wifi pour les clients ayant demandé un forfait Internet sans fil, » précise Rudy.

Les techniciens de l’opérateur effectuent des mesures pour vérifier la qualité de service réelle des transmissions fixes et Wi-fi

La télévision a aussi ses impératifs

Sur un Village du Tour presque désertique (il n’est que 6 h 45 !), au détour d’un stand encore inoccupé, Stéphane (2ème tour de France) s’applique tournevis en main à réaliser un raccordement. « Nous tirons globalement 10 lignes ADSL et 20 lignes analogiques. Pour l’intranet. Nous intervenons de 5 h 30 à 22 heures. De toute façon, dès 7 heures France Television a besoin des lignes et des connexions. En plus, le plateau communique en direct avec les internautes.»

Sur le terrain où s’est installé France Télévision, les choses sont déjà très avancées : tout est déjà câblé, le plateau est en place, la régie est prête, et un technicien termine le raccordement pour un fax. Rudy a déjà rejoint l’équipe TV pour s’assurer que tout fonctionne bien.

Les communications téléphoniques et Internet, ainsi que l’intranet, sont supervisés depuis le camion technique d’Orange pour les villes de départ

Une aventure humaine et professionnelle

On constate une réelle complicité entre les équipes d’Orange, de France Télévisions, de Lumex (groupe électrogène)? Une vraie petite de bande de joyeux lurons, passionnés par ces défis technologiques. « Cette bonne humeur et l’excellente entente entre nous rendent le travail très agréable, » confirme Rudy. En effet, parfois l?hôtel est à plusieurs dizaines de kilomètres, le temps est gris ou pluvieux? Mais qu’importe, tout doit être prêt pour accueillir le public et les équipes. Le démontage et le rangement commenceront un quart d’heure après le départ, et le camion rejoindra la ville du prochain départ.

Vers 19 heures : réunion de préparation pour le lendemain dès l’aube (à l’heure où blanchit la campagne?) avec le personnel local?« Nous sommes trois personnes, afin de pouvoir travailler en suivant un roulement. Dans les coulisses, nous suivons peu le Tour en direct. Mais les coureurs et les stars passent souvent nous voir pour utiliser les téléphones que nous mettons à leur disposition, »souligne Rudy. Les techniciens informatiques et télécom du Tour avouent que l’aventure les passionne. Tous ceux que nous avons interrogés ont reconnu être partants pour l’an prochain, et même plus? Les épreuves pèsent bien peu face au plaisir de bien faire son métier, comme le diraient les coureurs?

Il à peine huit heures et demie, mais déjà le public arrive en nombre sur l’espace de la caravane du Tour et dans les stands du Village.

Tout est prêt : le défi est encore gagné ! Mais demain matin tout recommence !

A suivre…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur