Diamondville : un processeur Intel pour les portables à bas prix

Régulations

Intel annonce un dérivé de Silverthorne pour alimenter le marché naissant des mobiles ‘low cost’

OLPC XO, Classmate PC, Asus Eee PC, les projets d’ordinateurs portables ‘low cost‘ (généralement à moins de 300 $) se multiplient, avec des contraintes de coût, mais également de basse consommation, auxquelles Intel entend proposer une réponse.

Ce sera Diamondville, un processeur dérivé de la famille des composants en nouvelle architecture basse consommation Silverthorne, a confirmé Anand Chandrasekher, le senior vice-président de la division Ultra Mobility Group d’Intel.

Le processeur Silverthorne reprend le jeu d’instructions de l’architecture Merom, la famille des processeurs Core 2 Duo en 45 nanomètres pour les ordinateurs portables. Les éditeurs n’auront donc pas à recompiler leurs applications pour passer du Meromau Silverthorneet au Diamondville.

Pourquoi ne pas avoir retenu Silverthorne? Le fondeur a d’autres projets pour cette gamme de processeurs, en particulier la cible très grand public avec les lecteurs de DVD ou les boîtiers ‘set-top box‘ qui fleurissent aux côtés des téléviseurs, ainsi que l’industrie avec en particulier l’automobile.

Parallèlement, Intel développe la famille des processeurs Menlow, que sa consommation de 0,5 watt destine plutôt au segment des MID (Mobile Internet Device) et des UMPC (Ultra-Mobile PC), qui supporte directement dans le silicium les communications Bluetooth, Wi-Fi, WiMax, ainsi que le GPS. Menlowsera suivi en 2009 par Moorestown.

C’est cette partie communications qui différencie Menlowde Diamondville. Intel rend la main avec ce dernier aux fabricants qui disposent du choix d’intégrer la technologie de communication (modem) de leur choix.

Une inconnue demeure: Intel apposera-t-il son logo ‘Intel Inside’ sur ces appareils bas de gamme ? Rien n’est moins sûr !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur