Disques durs : Seagate échange performances contre capacité

ComposantsStockage

Sous la pression des SDD, Seagate abandonne les disques durs 2,5 pouces de 7200 tpm, contre les modèles 5400 tpm, plus faciles à faire monter en capacité. Des versions classiques comme hybrides resteront au catalogue du constructeur.

Dans le monde du stockage, il est aujourd’hui très difficile de lutter sur le plan des performances avec les SSD. Seagate en a bien conscience et préfère stopper la production des disques durs 2,5 pouces fonctionnant à 7200 tours par minute.

Prioritairement destinés aux ordinateurs portables, ces disques durs ont surtout été adoptés pour leurs performances accrues, grâce à leur vitesse de rotation supérieure à celle des modèles traditionnels de 5400 tpm.

Un marché changeant

À l’horizon 2014, ils n’auront plus leur place au catalogue du fabricant, qui en stoppera la production avant la fin de l’année pour se concentrer sur les solutions de stockage hybride, précise ITespresso.fr.

Ceci permettra de jouer la carte de la capacité de stockage, avec des performances qui devraient rester correctes, hybridité oblige.

Seagate a vu la demande se recentrer sur sa série Momentus XT, dont tous les modèles (500 et 750 Go, en SATA à 3 ou 6 Gbit/s) présentent les avantages d’un SSD (peu énergivore, moindres nuisances sonores, vitesse en lecture…) combinés à l’accessibilité tarifaire d’un disque dur.

Le format 2,5 pouces en 5400 rpm (gammes Momentus Thin et Momentus Laptop) reste quant à lui d’actualité, selon le directeur produits David Burks, qui s’est confié à X-bit Labs.

Au dernier pointage réalisé à la mi-février par IHS iSuppli, Seagate et Western Digital dominent un marché mondial du stockage dont ils détiennent à eux deux 86% en volume.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Les smartphones et tablettes du MWC 2013


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur