e-Administration : l’Etat s’engage

Régulations

Quelle est l’efficacité des 225 mesures récemment avancées par le gouvernement français pour une e-administration efficace? Réponse haute en couleur…

Parmi les 225 mesures récemment annoncées par le gouvernement pour simplifier l’administration , la majorité porte, sauf quelques exceptions, sur les moyens d’action directs de l’administration, qui représentent une assiette économique de 95 milliards d’euros (salaires et frais généraux de l’Etat). Ces mesures permettront d’améliorer la productivité des administrations et de dégager, à l’horizon 2007, une économie de l’ordre de 1,5 milliard d’euros par an et de 10 000 emplois. Le caractère répétitif et progressif de la démarche permet de considérer cette économie comme un socle de départ qui se renforcera année après année. Cette démarche s’appuie en grande partie sur la réingénierie des processus en s’appuyant notamment sur le développement de l’administration électronique Quelques exemples permettront de mieux comprendre ce qu’on doit en attendre Rationalisation des achats publics : capitalisant sur l’expérimentation conduite au ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, les ministère de l’Equipement, de l’Agriculture, de l’Ecologie, de l’Emploi et de la Cohésion Sociale et les services généraux du Premier Ministre (SGPM) ont engagé une démarche coordonnée par le Secrétariat d’Etat à la réforme de l’Etat. Celle-ci doit dégager 200 millions d’euros d’économies annuelles d’ici 2007. Amélioration du rendement du recours aux professeurs remplaçants : (ministère de l’éducation nationale). En juin 2004, le nombre de journées de suppléance réellement assurées représentait 50% du potentiel mobilisable auprès des titulaires sur zones de remplacement. Cette proportion s’élèvera à 54% en juin 2005 et à 60% en juin 2006, ce grâce à l’emploi d’outils de messagerie et de monitoring informatique des postes à pourvoir Transformation du mode gestion de la redevance audiovisuelle (ministère des finances). A l’instar de la déclaration de revenus, la déclaration de possession d’un téléviseur et le suivi de la redevance TV devraient s’internetiser pour permettre de réaliser des économies sur le recouvrement (possibilité de paiement en ligne) et d’éviter une partie de la fraude. Nouveau système d’immatriculation à vie des véhicules (ministère de l’intérieur). Celui-ci sera mis en place progressivement à partir de 2006/2007. Dématérialisation du journal officiel (services du Premier ministre). La version en ligne du Journal Officiel a désormais acquis valeur légale et peut ainsi remplacer la version papier. Ceci permet de restructurer la direction des journaux officiels. Michel Rousseau


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur