EMC gagne en revenus, +15%, mais perd en marge

Cloud

Le leader des solutions de stockage enregistre une belle progression de son chiffre d’affaires à 2,71 milliards de dollars pour son 4è trimestre. Mais le résultat, avec 148 millions, chute de moitié!

Le premier acteur mondial du stockage aura beau afficher son optimisme, ses résultats trimestriels restent mitigés, et le repli de son bénéfice sera inévitablement mal perçu par les marchés.

Pour son quatrième trimestre 2005, EMC affiche une progression de son chiffre d’affaires de 15 %, à 2,71 milliards de dollars. C’est certes supérieur à l’évolution du marché, mais le rythme de progression du numéro un reste inférieur à celui de son challengeur IBM (24 % sur la même période) Dans le même temps, le bénéfice net du groupe recule très nettement de -54 %, à 148 millions de dollars, ce qui donne un bénéfice par action de 6 cents. Explication première: des charges et/ou provisions de charges exceptionnelles. Plus rassurant, EMC a fortement progressé sur le segment du stockage de milieu de gamme, de 32 %. Encourageant puisque ce marché est l’objet d’une forte demande et aspire à des nouveautés. Voilà qui tombe à point pour le fabricant dont le haut de gamme Symetrix semble marquer le pas. Quant au marché de la virtualisation, avec VMWare, il se maintient sur ses rails, avec une progression de 62 % à 115 millions de dollars de revenues. Pour l’exercice 2005, EMC aura frôlé les 10 milliards, et réalisé le plus fort chiffre d’affaire de son existence: 9,66 milliards de dollars, en progression de 17 %, ainsi que pour son bénéfice net de 1,13 milliard ou 47 cents, en progression de 30 %. Pour l’exercice 2006, EMC évalue la progression du marché à 8 %, mais compte enregistrer le double en progression de son activité. Sa prévision de chiffre d’affaires se situe dans une fourchette de 11,1 à 11,3 milliards de dollars, et un bénéfice par action de 54 à 57 cents, charges pour stock-options incluses.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur