Emploi cadre : le secteur informatique plie mais ne rompt pas

Régulations
Association pour l'emploi des cadres

Après une année positive pour le marché de l’emploi cadre, l’an 2012 s’annonce plus incertain, y compris dans le secteur informatique, observe l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) dans sa note de conjoncture du second trimestre 2012.

91 % des entreprises du secteur informatique en France ont déclaré avoir recruté au moins un cadre au premier trimestre 2012 (+ 1 point sur un an), d’après le baromètre trimestriel de l’Apec. Par ailleurs, un tiers des entreprises du secteur estime que leur situation économique va s’améliorer dans les prochains mois. Aucun autre secteur n’est aussi « optimiste », cet optimisme doit toutefois être relativisé.

Bien que le volume des offres d’emploi cadre dans le secteur informatique (19 % du total des offres confiées à l’Apec) ait progressé de 13 % au premier trimestre 2012, cette proportion reste inférieure à la hausse de 56 % enregistrée dans le domaine au premier trimestre 2011. Ce ralentissement du volume d’offres « cadres » se confirme lorsque l’on s’intéresse à la seule fonction informatique (26 % des offres au total).

Ralentissement du volume des offres IT

Alors que l’augmentation du volume d’offres enregistrée il y a un an était d’environ 32 % pour cette fonction, elle n’était plus que de 21 % au premier trimestre 2012. Ce ralentissement s’explique par la quasi-stagnation des offres sur le segment informatique de gestion (+1 % d’offres sur un an), alors que les autres domaines de la filière sont en croissance (+11 % pour la maîtrise d’ouvrage, +83 % pour la direction informatique).

Enfin, alors qu’une offre de la fonction informatique (la plupart émanant de SSII) intéressait 28 candidatures au premier trimestre 2011, elle n’attirait plus que 19 candidatures au premier trimestre 2012.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur