Emploi en ligne: fusion entre Cadremploi et Keljob ?

Régulations

En cas de rapprochement, c’est Publiprint (Cadremploi) qui devrait contrôler le majorité du capital

Le marché de l’emploi en ligne va-t-il se consolider ? Face aux géants comme Monster, l’union des sites français pourrait être une force. Ainsi, selon

la Correspondance de la Presse, Cadremploi et Keljob pourraient fusionner. Le premier est contrôlé par Publiprint, une filiale de la Socpresse (le Figaro), elle-même détenue par le groupe Dassault. Le Monde y détient une participation de 15%. Le capital du second est notamment détenu par BNP Paribas et le Crédit Lyonnais. Les deux entreprises réalisent chacune environ 15 millions d’euros de chiffre d’affaires. Si cette fusion est réalisée, Publiprint contrôlera la majorité du capital, croît savoir la lettre professionnelle. Le marché français des petites annonces (presse et Internet) est estimé à 241 millions d’euros. Selon une étude de Monster, les offres d’emploi publiées sur le Web représentent 29 % du chiffre d’affaires total, soit 71 millions d’euros (soit une progression de 42 % de CA par rapport à 2004). Entre 2004 et 2005, Internet enregistrait une croissance de volume de 30 % et une croissance de chiffre d’affaires de 42 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur