Emplois ‘off-shore’ (suite): Reuters ferait du contenu en… Inde

Régulations

La célèbre agence londonienne serait prête à délocaliser des emplois en Inde. Postes visés: les créateurs de contenu… Pas assez imaginatifs ou vraiment trop payés?

Décidément, l’Inde sera-t-elle l’Eldorado du 3e millénaire? Du moins, pour les détenteurs de porte-feuilles boursiers, qui resteront à Fleet Street et Wall Street?

Reuters, à son tour, envisagerait de pratiquer de l'”off-shoring” pour une certains nombre d’emplois, afin de réduire ses charges salariales. Les emplois susceptibles d’être recréés à New Delhi ou ailleurs concernent les départements de création de contenu. L’information a été “lâchée” par le syndicat britannique Amicus (le plus représenté dans le privé au Royaume-Uni, rappelle le Figaro). Lequel syndicat a ameuté Patricia Hewitt, ministre (travailliste) du Commerce et de l’Industrie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur