Forte amende pour deux escrocs aux noms de domaine

Régulations

La justice australienne ne plaisante pas avec les cyber-escrocs. Un tribunal vient de punir un couple à une amende de plus d’un million d’euros

C’est la fin d’une énorme arnaque, il est vrai. Deux escrocs, spécialistes de l’univers Internet viennent d’écoper d’une amende de 1,4 million d’euros pour avoir multiplié l’envoi de faux avis d’expiration de noms de domaines et extorqué ainsi des paiements avec fausse ré-inscription.

Domainesinfo, le site d’information des noms de domaines, fait savoir qu’environ 50.000 propriétaires de noms ont été concernés par des communications frauduleuses, avec usurpation d’identité. Ils ont été abusés par des faux, qui utilisaient notamment l’en-tête de sociétés officielles comme Domain Names Australia (DNA) basée à Melbourne en Australie.” Brad Norrish et Chesley Rafferty, les deux arnaqueurs, avaient réussi à voler en 2003 la base de données “Whois”, un registre d’inscription détenu par la société Nominet, officiellement mandatée pour enregistrer les noms de domaine. Cette base contenait quantité d’informations sur leur propriétaire. Ce détournement de fichier avait marqué le début des ennuis pour cette société Nominet mais aussi pour beaucoup de ses clients, détenteurs d’un nom de domaine. Les escrocs ont en effet utilisé les données dérobées pour faire pression et inciter les clients à renouveler ou modifier leur inscription sur Internet, moyennant de fortes sommes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur