France: les ventes de PC s’essouflent

Régulations

Effet Coupe du monde ou baisse structurelle ?

Le marché des PC est-il en train de se retourner ? Après de nombreux trimestres de croissance à deux chiffres, les premiers signes de forts ralentissements apparaissent.

Au deuxième trimestre, selon IDC, les ventes mondiales ont augmenté de 9,7% et de seulement 7% en Europe. Pour le Vieux Continent, l’institut d’études tablait sur 12%. Pour la première fois depuis de nombreux trimestres, les ventes européennes sont donc inférieures aux ventes mondiales.

Le phénomène est encore plus marqué en France. Selon Gartner, les ventes ont progressé de 2,4% sur un an (+2,5% pour le marché professionnel, +2,2% pour le marché grand public) à 1.725.073 unités. Il s’agit de la croissance la plus faible enregistrée depuis 2001.

C’est encore pire en Allemagne où les ventes ont chuté de 4,3%. Visiblement, l’effet Coupe du Monde n’est pas étranger à ces mauvaises performances. Les consommateurs se sont d’abord tournés vers les écrans plats.

Retour en France avec le palmarès des constructeurs. HP conserve sa première place, mais pour combien de temps encore ? S’il a vendu 342.240 unités, ses ventes sont en repli de 5,1% sur un an. Sa part de marché s’établit à 19,9%.

Acer est désormais deuxième avec une part de 17,1%. Ses ventes ont bondi de +36,8% avec 295.239 unités vendues. Une illustration supplémentaire de la bonne santé du marché des laptops (+19,5% sur un an).

Le constructeur asiatique passe devant Dell dont les ventes progressent de 10,6% (268.660 unités). Sa part de marché est de 15,6%.

Suivent le japonais NEC (11,4%) et Lenovo (5%), nouveau propriétaire de l’activité PC d’IBM.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur