France Télécom en bonne forme, quasiment 7 millions d’abonnés ADSL

Cloud

Résultats supérieurs aux attentes, objectifs revus à la hausse… tout pourrait aller pour le mieux s’il n’y avait pas ces satanées sanctions…

Le troisième trimestre a été particulièrement solide pour France Télécom. L’opérateur historique a réalisé un chiffre d’affaires de 13,5 milliards d’euros, en hausse de 3,5% sur un an à base comparable. Sur les neuf premiers mois de l’année 2007, les revenus atteignent 39,4 milliards d’euros, soit une progression de 2,5% sur un an.

La bonne nouvelle vient surtout de la marge brute opérationnelle (MBO) qui progresse de 5,1% sur un an à base comparable à 5 milliards d’euros sur le troisième trimestre. Sur les neuf premiers mois de l’année, elle atteint 14,5 milliards d’euros, soit une progression de 3% à base comparable par rapport à 2006.

« Les chiffres annoncés aujourd’hui traduisent la très bonne performance du Groupe et reflètent le dynamisme de l’ensemble de ses activités sur la quasi-totalité de ses marchés. La France affiche une bonne performance tenant, notamment, à une excellente saison estivale et à la poursuite du développement du Haut Débit, sur le marché résidentiel mais aussi mobile. Quant à l’activité Entreprises, elle enregistre ce trimestre une croissance de 2,3% sur un marché en pleine mutation. Cette excellente performance des neuf premiers mois, tant en termes de chiffre d’affaires que de marge brute opérationnelle, devrait se confirmer sur l’ensemble de l’année 2007. Dans ces conditions, nous avons révisé à la hausse notre objectif de génération de cash flow organique de 6,8 à 7,5 milliards d’euros », commente Didier Lomabrd, p-dg de l’opérateur.

Si le groupe revoit ses objectifs à la hausse, il prévient que l’effet de régulation de l’itinérance mobile en Europe (c’est à dire l’eurotarif qui baisse les coûts du roaming) « jouera à plein au quatrième trimestre ».

Dans le détail, le chiffre d’affaires des Services de Communication Personnels (téléphonie mobile) s’élève à 21,653 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de 2007, en hausse de 5,2% en données historiques et de 5,1% à base comparable. Le nombre de clients (hors MVNO) s’élève à 106,9 millions au 30 septembre 2007, soit une progression de 15,4% en un an à base comparable. La croissance est particulièrement soutenue au troisième trimestre, avec 4,3 millions de clients supplémentaires acquis depuis le 30 juin.

Le nombre de clients Haut Débit mobile (Edge et réseau UMTS) a été multiplié par près de 3 en un an, s’établissant au 30 septembre 2007 à 10,535 millions (dont 6,284 millions en France) contre 3,896 millions au 30 septembre 2006 (dont 2,522 millions en France). La base des clients MVNO en Europe est en progression significative, passant de 734.000 clients au 30 septembre 2006 à 1,68 million au 30 septembre 2007 dont 1,24 million en France.

Le chiffre d’affaires des Services de Communication Résidentiels (téléphonie fixe) s’élève à 16,840 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de 2007, en progression de 0,6% en données historiques, en légère diminution de 0,3% en données à base comparable.

Les services d’accès Haut Débit ADSL pour le grand public totalisent en Europe 11,441 millions de clients au 30 septembre 2007, soit une progression en un an de 22,4% à base comparable. Le Multiservices ADSL est également en développement rapide (notamment en France) avec au 30 septembre 2007 en Europe, 5,717 millions de Livebox, 4,185 millions d’abonnés aux services de « Voix sur IP » et 1,017 million d’abonnés à la Télévision sur ADSL.

En France, le nombre des accès Haut Débit ADSL grand public s’élève à 6,902 millions au 30 septembre 2007, soit une progression de 24,7% en un an. On compte 4,692 millions de Livebox en location, en progression de 60,1% en un an ; les Livebox représentent plus des deux tiers des accès ADSL au 30 septembre 2007 ; – 3,485 millions de clients aux services de « Voix sur IP », soit deux fois plus qu’il y a un an ; les services de « Voix sur IP » représentent la moitié des accès ADSL et 74% des Livebox louées ; – 975 000 clients à la Télévision sur ADSL, nombre qui a plus que doublé en un an.

Logiquement, la part des communications traditionnelles poursuit son repli : -16,4% par rapport au troisième trimestre 2006. Le chiffre d’affaires trimestriel des abonnements téléphoniques est également en baisse, à -3,2% par rapport au troisième trimestre 2006.

Même le marché Entreprises retrouve des couleurs. Après plusieurs trimestres à la baisse, les revenus de cette activité progressent de 0,7% sur les 9 premiers mois à 5,714 milliards d’euros. Cette progression inclut l’impact de l’intégration de Diwan, Silicomp et Neocles que compense pour une large part l’effet défavorable des taux de change. Le chiffre d’affaires du troisième trimestre (1,914 milliard d’euros) enregistre une progression de 2,3% à base comparable (hausse de 3,3% en données historiques), après un recul de 0,4% au deuxième trimestre et de 2,0% au premier trimestre. Le rebond du troisième trimestre 2007 est notamment lié au développement de grands contrats de services en France et à l’international, explique le groupe.

Ces bons résultats sont néanmoins un peu ternis par la pluie de sanctions qui s’est abattu sur l’opérateur ces derniers mois. Outre une nouvelle amende de 45 millions d’euros infligée par le Conseil de la concurrence pour abus de position dominante dans l’ADSL, l’opérateur va devoir rembourser à l’Etat (sur injonction de l’Europe), environ un milliard d’euros d’aides injustement versées.

France Télécom indique donc avoir placer 755 millions d’euros sur un compte séquestre dans l’attente de la décision définitive sur le fond, la décision du 2 août 2004 étant contestée par l’État et par France Télécom devant le Tribunal de première instance à Luxembourg. « La mise sous séquestre prive l’entreprise de la pleine jouissance de ce montant correspondant à la soi-disant aide d’État incompatible et permet ainsi la mise en oeuvre de la décision de la Commission », explique le groupe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur