France Télécom pourrait se séparer de Pages Jaunes

Cloud

L’opération rapporterait 3 milliards d’euros à l’opérateur historique qui dément se pencher sur cette question

Pourtant rentable, la filiale Pages Jaunes de France Télécom ne correspondrait plus au nouveau positionnement du groupe. Ce qui inciterait l’opérateur historique français à se séparer des 54% qu’il détient dans le spécialiste des annuaires, révèle ce lundi

la Tribune. “Il existe très peu de synergies entre les deux groupes”, souligne un banquier interrogé par le quotidien. Ce dernier rappelle également que France Télécom est un des derniers opérateurs européens à encore détenir sa filiale d’annuaires. Si aucune décision n’a été prise, la réflexion est engagée, affirme le quotidien qui cite plusieurs sources. L’opération, si elle se réalisait, pourrait rapporter 3 milliards d’euros à France Télécom. Elle permettrait également à Pages Jaunes d’être plus libre de ses mouvements, notamment dans le cadre d’acquisitions. De son côté, France Télécom dément ce lundi avoir engagé une réfléxion de ce type et explique que “si le conseil d’administration avait décidé de modifier son intention de conserver sa participation majoritaire, il en aurait fait part au conseil d’administration de sa filiale et aurait rendu l’information publique”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur