France Télécom se renfloue un peu grâce à Sprint

Cloud

L’opérateur cède ses parts, ce qui lui permet de récupérer 330 millions de dollars

France Télécom annonce avoir réalisé la cession de 56 millions d’actions Sprint PCS. C’est le résultat d’une transaction sous forme d’un bloc négocié sur la bourse de New-York avec UBS Investment Bank pour un montant de 330 millions de dollars. Cette opération permet à France Télécom de solder l’intégralité de sa participation de 5,4% dans l’opérateur international, conformément à ce qui avait été annoncé


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur