Galaxy Note 3 : Snapdragon 800 pressenti pour le lancement

Composants

Pour équiper le Galaxy Note 3, Samsung aurait choisi le Snapdragon 800 de Qualcomm.

Le 4 septembre prochain à Berlin, Samsung fera des annonces dans le cadre du salon IFA 2013. Le constructeur sud-coréen pourrait profiter de l’occasion pour annoncer sa smartwatch Galaxy Gear. Mais, il devrait également être question du smartphone Galaxy Note 3.

Le S 800 comme premier choix

Or, selon le site coréen etnews, le SoC Snpadragon 800 de Qualcomm pourrait être le premier choix pour l’équiper au détriment des puces maison Exynos. Samsung aurait commandé 4 millions de pièces auprès de Qualcomm. Toutefois, 20 à 30% des Galaxy Note 3 produits dans un second temps seraient équipés de l’Exynos 5420.

Le lancement du smartphone se ferait donc avec 4 millions d’unités équipées du S 800, le lancement de la variante avec Exynos étant programmé pour plus tard.

Rappelons que le Galaxy S4 est déjà décliné en versions équipées du Snapdragon 600 (I9505) et de l’Exynos 5 Octa (I9500).

Le choix a donc de quoi surprendre d’autant plus que Samsung a récemment annoncé en fanfare la seconde itération de son SoC avec l’Exynos 5420 qui succède donc à l’Exynos 5410.

Il se différencie principalement par son GPU Mali-T628 à 6 coeurs (contre un PowerVR SGX544 MP3 d’Imagination Technologies précédemment), le support du GPGPU (General-Purpose Processing on Graphics Processing Units) et celui de la DRAM LPDDR3 (via deux canaux) pouvant être cadencée jusqu’à 933 MHz.

Exynos 5420 : probable problème de production

Des spécifications qui font de la puce Exynos un modèle au moins aussi complet et performant (sur le papier) que le S 800. Notons toutefois que le S 800 supporte la connectivité cellulaire LTE-Advanced.

Le choix de Samsung pourrait donc souligner des problèmes de production de la puce Exynos. Des rendements plus faibles que prévus auraient alors affecté la stratégie et les choix de Samsung.

Concernant les autres spécifications, le mystère reste entier mais les rumeurs vont bon train. La phablette pourrait ainsi être déclinée en différentes tailles d’écrans (certaines plus onéreuses bénéficiant de la technologie AMOLED dont une avec écran de 5,63 pouces). Il devrait offrir une définition full HD et pourrait passer de 2 Go à 3 Go de RAM LPDDR3.

De marché de niche, le secteur des phablettes, véritable secteur dans un secteur (celui plus global des smartphones), a trouvé un véritable écho auprès des consommateurs. Le lancement du Galaxy Note 3 est donc capital pour Samsung qui ne voudrait à aucun prix le retarder.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur