GB : la vidéoconférence se met au service du tourisme

Régulations

En Grande-Bretagne, les spécialistes du tourisme s’intéressent à la vidéoconférence

L’agence nationale du tourisme de Grande-Bretagne,

VisitBritain, est en train d’étendre son réseau de vidéoconférences, qui permet à ses boutiques reparties sur l’ensemble du globe de communiquer. La firme, fondée par le ministère de la Culture, des Médias et du Sport, utilise cette technologie pour ses réunions, un moyen efficace pour réduire les frais de déplacement de ses salariés. VisitBritain a en effet installé un écosystème performant proposé par un des spécialistes du secteur, la société Polycom. Selon nos confrères de ‘Silicon.com’, le réseau de VisitBritain se compose de 14 bureaux interconnectés dans les villes ou l’agence est présente, comme Amsterdam, Berlin, Chicago, Dubaï, Johannesburg, New York, Paris, Sydney, Tokyo et Toronto. A noter qu’un réseau similaire devrait voir le jour prochainement dans ses locaux espagnols. “Ce réseau fait partie de notre stratégie de réduction des coûts”, indique le manager du groupe Tim Weston à l’e-journal. “Nous avons déployé ce réseau, car nous sommes une organisation dont les forces sont dispersées”. La vidéoconférence semble donc bien jouer ce rôle de liant entre les salariés des différents pays. Weston explique également: “Les conférences audio sont un super moyen pour joindre une personne, seulement lorsque l’on veut communiquer avec plusieurs personnes, la solution optimale reste la vidéo.” L’agence est aussi en train de mettre en place une stratégie de convergences des communications, dopant le mécanisme MPLS (MultiProtocol Label Switching) de son réseau de données tout en déplaçant le trafic des paquets liés à la vidéoconférence sur une liaison ISDN (Integrated Services Digital Network) permettant d’atteindre des vitesses plus importantes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur