Quand GitHub analyse la productivité des développeurs

DéveloppeursLogicielsProjets

Lorsque l’activité liée aux dépôts privés est ralentie, les contributions des développeurs aux dépôts publics et open source prennent le dessus.

GitHub a étudié une partie de la productivité des développeurs de son écosystème. Pour ce faire, la densité horaire, hebdomadaire et sur l’année des contributions aux dépôts open source, publics et privés a été mesurée.

Après la publication d’un classement des langages de programmation, cette analyse de la plateforme de code source partagé s’inscrit dans le cadre du rapport Octoverse 2018.

Sans surprise, les contributions sur GitHub sont plus importantes entre le mardi et le jeudi. La tendance est particulièrement marquée pour les contributions aux dépôts privés. Elles suivent le rythme d’activité hebdomadaire d’une majorité d’entreprises.

L’activité liée aux dépôts privés atteint un niveau record en milieu de semaine.

Pic d’activité à 15 heures

Au quotidien, GitHub constate une augmentation progressive de l’activité le matin. Avec un pic vers 11 heures (heure locale en fonction du pays concerné). Puis les contributions des développeurs enregistent un repli, avant d’augmenter fortement vers 15 heures.

« S’agissant des routines quotidiennes, l’activité relative aux dépôts privés, publics et open source suit un schéma similaire tout au long de la journée », a déclaré dans un billet de blog Thomas Elliott, data scientist et analyste produit chez GitHub.

« Samedi et dimanche sont les jours les plus calmes de la semaine sur GitHub, pour tous les continents », précise-t-il. Le week-end, les contributions aux dépôts publics et open source sont les plus élevées. Alors qu’elles sont inférieures à celles des dépôts privés les jours ouvrés.

(crédit photo de une : via visualhunt)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur