Google devra-t-il modifier son Gmail?

Régulations

Les difficultés s’accumulent autour de ce nouveau service de Webmail qui va être lancé par le célèbre moteur de recherche

Alors qu’il est seulement en phase de test, le webmail de Google, Gmail, provoque déjà de nombreuses critiques et polémiques. Car derrière un service séduisant, une boîte mail gratuite avec 1 giga-octect de capacité de stockage, se cache un outil qui prend certaines libertés avec les données personnelles.

Une sénatrice américaine estime en effet que Gmail constitue une intrusion dans la vie privée de ses utilisateurs. Car pour financer ce service, des ordinateurs de Google devront balayer le contenu des messages afin d’y inclure des publicités contextuelles, c’est à dire adaptées au contenu du message… Même si Google s’acharne à expliquer que ce balayage se fera de manière automatisée, une telle perspective peut faire froid dans le dos. La sénatrice prépare donc un projet de loi qui pourrait obliger Google à changer ses plans et à retirer cette fonction de publicités contextuelles. “Nous leur demandons de repenser entièrement leur produit”, explique-t-elle. Par ailleurs, l’autorité allemande de protection des données a fait savoir que la lecture, même automatisée, des mails était interdite par la législation outre-rhin. Enfin, comme nous vous l’indiquoins le 7 avril dernier, l’organisation Privacy International (un groupe britannique de défense de la vie privée) a porté plainte en Grande-Bretagne. Elle dénonce ce qu’elle considère comme une “violation à grande échelle de la législation européenne”. Bref, c’est mal parti pour Gmail. Et Google de faire le dos rond: “nous travaillerons avec les autorités de protection des données à travers l’Europe pour s’assurer que leurs préoccupations seront prises en compte et entendues”. Une déclaration qui ne suffira pas à rassurer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur