Google n’entrera pas en bourse

Régulations

Malgré ses très bons résultats, le moteur de recherche ne veut pas se jeter dans la spirale des cotations

Google est une très bonne affaire. La star des moteurs de recherche ne communique pas de chiffres mais serait bénéficiaire depuis neuf trimestres consécutifs et réaliserait un chiffre d’affaires de 750 millions de dollars. Ses rachats successifs, dont le dernier en date Applied Semantics, lui ont permis de se renforcer sur le très juteux marché des publicités très ciblées.

Mais l’entreprise veut garder la tête froide et surtout garder son indépendance. Ainsi, malgré les rumeurs, Google a réaffirmé sa volonté de ne pas entré en bourse. En n’étant pas coté, Google n’est tenu à aucune transparence sur ses comptes. Ce qui peut lui permettre de jouer parfois la carte de l’intox… diront ses concurrents. Vers la personnalisation Son directeur général, Eric Schmidt, indique que le groupe entend rester concentré sur la technologie qui lui est afférente. A cette fin, Google proposera bientôt un service de recherche des “blogues”, en sus de son moteur traditionnel, de son service Froogle de sites de shopping et encore de ses newsgroups et forums de discussion Usenet. Pour Eric Schmidt, la personnalisation sera la prochaine grande étape technologique et plus particulièrement l’“aptitude à cibler la personne qui se trouve devant la radio, la télévision ou quoi que ce soit d’autre”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur