Google plus que jamais sous les feux de la Commission européenne

Régulations

Si Google a réussi à régler ses différends avec la FTC américaine, il n’en va pas de même avec la Commission européenne, de plus en plus convaincue de la culpabilité de la firme.

Depuis fin 2010, la Commission européenne se penche sur le cas Google. En cause, des suspicions d’abus de position dominante dans le secteur de la recherche en ligne. Plus de détails se trouvent au sein de ce précédent article : « Abus de position dominante : la Commission européenne s’intéresse à Google ».

Dans un entretien publié dans le Financial Times, Joaquin Almunia, commissaire européen à la Concurrence, indique que l’enquête se poursuit toujours et affirme que sa conviction est que Google profite effectivement de sa position sur le marché des moteurs de recherche pour détourner le trafic Internet à son bénéfice.

Google devra donc revoir sa copie pour satisfaire la Commission européenne.

Un accord trouvé aux États-Unis

Pour rappel, la Commission fédérale du commerce (FTC) américaine a récemment trouvé un accord avec le géant de la recherche Internet, dans le cadre d’une enquête pour abus de position dominante.

Là encore la firme était suspectée de favoriser ses propres services en ligne au détriment de la concurrence. Google a accepté de revoir certaines de ses pratiques afin de résoudre le problème. Le résumé des débats entre la FTC et Google pourra être trouvé ici : « Antitrust : Google et la FTC auraient conclu un accord ».


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Google

Découvrez les datacenters de Google, en images

Découvrez les datacenters de Google, en images

Image 1 of 10

Découvrez les datacenters de Google, en images
Comté de Mayes, Oklahoma : Les lumières vives et la clarté de la lune illuminent le centre de données Google du comté de Mayes. Ces unités modulaires assurent le refroidissement d'une partie du centre. Crédit photo © Google / Connie Zhou


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur