HP déçoit Wall Street, la sanction suit…

Cloud

Hewlett-Packard a publié des prévisions pour son exercice fiscal 2005/2006 en demi teinte : bénéfice supérieur mais chiffre d’affaires inférieur aux attentes

HP a publié ses prévisions de bénéfice et chiffre d’affaires pour l’exercice fiscal 2005/2006 en cours, qui sera clos le 31 octobre 2006. Et les investisseurs n’ont pas apprécié…

A Wall Street, la fermeté du nouveau patron, Mark Hurd, et ses techniques de cow-boy (certains diront de lessivier !) avaient ouvert des perspectives de gains encore plus élevés auprès d’un public d’investisseurs toujours plus avides, qui réclame le beurre et l’argent du beurre. Bob Wayman, le directeur financier d’HP, a fixé les prévisions du groupe pour l’exercice en cours : BPA (bénéfice par action) dans une fourchette de 1,88 à 1,95 dollar et chiffre d’affaires de 89,5 à 91 milliards de dollars. Dur retour à la réalité pour Mark Hurd et sa nouvelle garde rapprochée. Il ne suffit pas de promettre un BPA supérieur aux prévisions des analystes (1,82 dollar) ? l’argent du beurre. Les investisseurs, qui en veulent toujours plus, ne sont pas satisfaits de la prévision de chiffre d’affaires – le beurre – dont la fourchette haute se place juste à la limite du consensus, à 90,85 milliards de dollars. Idem pour la prévision 2006/2007. A nouveau HP déçoit ! On peut être le premier fabricant mondial d’imprimantes et le deuxième de PC, le moindre faux pas ne se pardonne pas et la sanction des marchés est immédiate. A Wall Street, le titre s’est replié de -3% mardi.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur