HP France: un plan social finalement allégé ?

Régulations

C’est le Premier ministre qui le dit: les suppressions de postes devraient être inférieures à 1.000

HP est-il en train de craquer ? Sous la pression commune du gouvernement, des politiques et des syndicats, le constructeur américain pourrait revoir à la baisse le plan social touchant la France, soit 1.240 postes supprimés, 26% des effectifs.

Rien n’est officiel mais les sources semblent se recouper. Selon Didier Pasquini, délégue CFE-CGC, la direction proposerait finalement de passer “sous la barre des 1.000 postes”. Il ajoute que la direction a “volontairement surévalué” le plan social afin de se ménager une marge de manoeuvre pressentant une levée de boucliers. En effet, le scénario tient debout. De son côté, le Premier ministre Dominique de Villepin affirme que “des discussions approfondies ont été conduites par le gouvernement avec les dirigeants de la société: elles permettent désormais d’envisager une réduction des effectifs moins forte et un engagement actif de HP en France”. Enfin, le ministre de l’Emploi Gérard Larcher indiquait plus tôt que le nombre avancé “n’avait pas de caractère définitif et pourrait être revu à la baisse “. Mais HP s’est empressé d’ajouter au communiqué de presse “par la négociation”. Le dossier est donc loin d’être clos.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur