HP prolonge la vie de ses systèmes e3000

Régulations

HP a reporté de 2 ans la fin du support de ses serveurs e3000: jusqu’en décembre 2008. Mais pas question, pour l’heure, de donner une couleur ‘open source’ au code de l’operating system’ MPE

Certaines compagnies auront besoin d’utiliser leur e3000 au delà de la date annoncée par HP pour la fin de la maintenance, à cause de contraintes professionnelles, de délais de migration ou pour conserver l’accès à des données à archiver ou pour des raisons légales“. L’annonce d’HP de prolonger le support du système e3000 de fin 2006 à décembre 2008 est une reconnaissance apportée à la communauté des utilisateurs de e3000 et à leurs besoins. La ligne HP e3000 n’est plus: Hewlett Packard a mis fin à la commercialisation du dernier modèle e3000 en 2004. L’architecture PA-RISC n’est plus disponible sauf en version d’occasion. Mais la communauté e3000 reste très active et semble peu encline à migrer sur HP 9000, comme le constructeur le propose. Le nombre de systèmes qui n’ont pas encore migré n’est pas divulgué. Selon IDC, ils pourraient être encore entre 12.000 et 16.000. Au c?ur du débat, figure le système d’exploitation MPE, qui conserve de nombreux adeptes. Pour eux, les ‘patchs’ (correctifs) signés HP devraient continuer de leur parvenir jusqu’en 2008. En revanche, pour des besoins critiques, il faudra faire appel aux services de support de HP. Pour certains utilisateurs, HP affiche sa volonté d’accompagner ses clients, mais pour d’autres, le constructeur les maintient enfermés dans une niche qui reste rentable. Pourtant une solution alternative tente de s’imposer, OpenMPE. C’est le nom d’une association qui ambitionne de récupérer le code de MPE afin d’en maintenir et d’en prolonger le support après le retrait de HP. Elle s’est dotée d’un budget de 1,5 million de dollars par les dons de ses membres. Mais HP ne veut pas céder. Une fois la période de maintenance écoulée, le géant de l’informatique licenciera le code source de MPE à des parties tierces. A la communauté e3000 qui réclame le portage de MPE en ‘open source’, HP continuera de répondre avec une approche propriétaire.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur