IA : Microsoft et IBM soutenus par le Vatican pour une approche éthique

Data & StockageDeep LearningLogicielsMachine Learning

Le pape François met en garde contre le potentiel de l’IA commerciale à exacerber «l’asymétrie» de la société. La Vatican rejoint Microsoft et IBM pour appeler à une réglementation de la reconnaissance faciale.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le Vatican s’est associé à IBM et Microsoft pour promouvoir le développement éthique de l’intelligence artificielle , tout en appelant à la réglementation de technologies telles que la reconnaissance faciale .

Les trois ont signé une «résolution éthique» appelée «Appel de Rome pour l’éthique de l’IA», qui a été présentée vendredi au pape François par le président de Microsoft Brad Smith et le vice-président exécutif d’IBM John Kelly, ainsi que des responsables du Vatican et le directeur de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, le Général Qu Dongyu.

Microsoft et IBM sont les leaders mondiaux en nombre de brevets d’IA qu’ils possèdent.

La résolution demandait que l’IA soit développée d’une manière qui respecte la vie privée, fonctionne de manière fiable et sans parti pris, tienne compte des droits de l’homme et fonctionne de manière transparente.

L’ Appel de Rome pour l’éthique de l’IA 

Le pape François a soutenu l’engagement dans une adresse lue en son nom lors d’un événement vendredi auquel le pape n’a pas pu assister personnellement car il est malade.


 

Dans son discours, Francois a mis en garde contre l’utilisation de l’IA au service d’une «asymétrie» commerciale dans laquelle «quelques privilégiés» rassemblent de grandes quantités de données commerciales sur le reste de la population.

«Les inégalités augmentent énormément; les connaissances et les richesses s’accumulent dans quelques mains avec de graves risques pour les sociétés démocratiques », a déclaré Francois dans son discours, selon Reuters .

Le document conjoint indique qu’il doit y avoir un «devoir d’explication» pour expliquer comment les algorithmes d’IA parviennent à leurs décisions et quels sont leurs objectifs.

Brad Smith, le président de Microsoft, a déclaré que l’IA doit être «guidée par des principes éthiques solides», tandis que la responsable de l’éthique mondiale d’IBM, Francesca Rossi, a déclaré que le Vatican était un expert des «valeurs».

La collaboration avec le Vatican vise à parvenir à une compréhension de «comment utiliser cette technologie avec ces valeurs», a déclaré Rossi.

Lire l’article complet de Matthew Broersma sur Silicon.co.uk

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :