IBM enrichit Tivoli pour la supervision de serveurs

Régulations

Big Blue annonce le lancement de trois nouveaux produits dans l’offre Tivoli, destinés à superviser des serveurs, ainsi qu’une base de données dédiée à la gestion des configurations

Ce 16 mai, IBM a présenté une série d’innovations pour son environnement de gestion des serveurs et des applications.

Trois nouveaux produits enrichissent la gamme Tivoli. Et un nouveau module fait son apparition: Tivoli change and configuration management databases. Son principal atout: il fédère les informations IT pouvant provenir de plusieurs bases de données. Ainsi, il permet à un seul administrateur d’assurer le suivi d’une douzaine de serveurs Les autres nouveaux produits ont pour nom IBM Tivoli Process Managers et Information Lifecycle Management. Ils doivent permettre de faciliter et coordonner les déploiements d’applications à travers des équipements de réseaux, de stockage de données, des serveurs ou des plates-formes logicielles. IBM Tivoli Unified Process est un outil logiciel en ligne devant permettre d’installer des configurations et des modes opératoires conformes aux recommandationx ITIL (Information Technology Infrastructure Library) Les nouveaux outils Process Managers ont été conçus à partir de produits connexes d’origine Tivoli, Rational (acquis récemment), WebSphere et DB2 -auxquels a été ajoutée une technologie d’auto-configuration. Base de données fédérative Pour la base de données, fédérative, IBM coopère avec plusieurs partenaires aux Etats-Unis (Cendura, Collation, NLayers, Relicore, Peregrine Systems, Hyperformix…) afin que le dispositif puisse collecter des informations systèmes et constituer une “discovery library” (bibliothèque d’auto-découverte) qui sera disponible d’ici à la fin de cette année. Les autres produits seront disponibles progressivement à partir de cet été, a annoncé Bob Madey, vice-president de la stratégie et des marchés de la division Tivoli d’IBM. Leur tarif n’a pas été communiqué. Ces annonces, constate Computerworld, s’inscrivent dans le contexte des recommandations ITIL (Information Technology Infrastructure Library) et de plusieurs groupes de travail sur la supervision des configurations informatiques. IBM revendique être “le seul à annoncer une approche réellement fédérative autour d’une base de données“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur