IBM réserve Linux au Power5

Régulations

IBM confirme une fois de plus son implication sur Linux dans sa stratégie sur les serveurs, et annonce une série de kits pour exécuter Linux exclusivement sur ses processeurs Power5

IBM n’y va pas par quatre chemins pour confirmer son choix stratégique de Linux sur ses serveurs. L’OpenPower 720, un serveur quatre processeurs Power5 attendu dans les jours à venir, ne sera proposé qu’avec les systèmes d’exploitation Linux Red Hat et SuSE en version Enterprise.

L’OpenPower 720 accepte les processeurs Power5 1,5 ou 1,65Ghz, et peut supporter jusqu’à 64Go de mémoire. Il sera rejoint début 2005 par un serveur à deux processeurs. Jusqu’à présent, l’offre d’IBM se déclinait en deux gammes, les systèmes sur base Power d’un coté, très orientés AIX (l’Unix propriétaire d’IBM) dans l’esprit de ses clients, tandis que Linux profitait plus généralement aux serveurs Xeon d’Intel ou Opteron d’AMD. La nouvelle stratégie d’IBM avec les serveurs d’entrée de gamme Power5 sous Linux devrait permettre au constructeur d’adresser directement ce marché, et de proposer une alternative technologique aux systèmes d’entrée de gamme Unix proposés par HP avec HP-UX ou Sun avec Solaris. Plus surprenant dans cette stratégie, IBM s’attaque aussi de front à son marché AIX ! Sauf qu’il faudrait sans doute comparer les marges encaissées entre une configuration OpenPower motorisée open-source et une configuration xSeries x86 avec les droits Unix afférents à AIX? Reste une interrogation : la réaction des clients d’IBM face au choix entre une configuration Xeon ou Opteron et une configuration Power réputée plus chère ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur