Iliad (Free) s’envole

Cloud

Le trublion de l’internet et des télécoms récolte les fruits de sa politique agressive

Le groupe Iliad, qui exploite notamment Free, est sur un petit nuage. Son chiffre d’affaires a grimpé de 62% à 125,7 millions d’euros au troisième trimestre 2004 par rapport à la même période de 2003. La hausse atteint +78% à 84,8 millions d’euros dans la branche Internet, et s’élève à +48% à 37,8 millions d’euros dans la téléphonie (Kertel, OnteTel). Sur neuf mois, le chiffre d’affaires d’Iliad ressort en hausse de 72% à 347,7 millions d’euros.

De tels taux de progression laissent rêveur. Le groupe profite à plein de sa stratégie marketing agressive, notamment dans l’Internet. Free est ainsi toujours le premier à offrir de nouveaux services à ses abonnés: TV par ADSL, ADSL débridé, téléphonie sur IP, ADSL2… Et les prix sont parmi les moins chers du marché. Ainsi, Iliad a encore renforcé sa position de premier alternatif sur le marché des fournisseurs d’accès à Internet en France au cours du 3ème trimestre 2004. La base d’abonnés de Free est passée de 768.000 au 30 juin 2004 à 908.000 au 30 septembre 2004, soit 140.000 abonnés supplémentaires au troisième trimestre contre 133.000 au deuxième trimestre 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur