Iliad poursuit son envolée, Free recrute en masse

Régulations

La maison mère de Free affiche un chiffre d’affaires trimestriel en hausse de
31%

“Champion de la croissance organique”. Voila comment se qualifie Iliad après de nouveaux excellents résultats trimestriels. La maison mère de Free affiche un chiffre d’affaires au premier trimestre de 277,9 millions d’euros, en progression de 30,7% sur an.

Naturellement, l’ADSL est le moteur principal du groupe. Les revenus du haut débit sont de 267,6 millions d’euros, en hausse de 37,8%. Il faut dire que pendant les trois premiers de l’année, Free a encore fait le plein d’abonnés.

Avec 220.000 nouveaux abonnés ADSL (net des résiliations) au 1er trimestre 2007, Iliad a battu son record absolu de recrutement. La base d’abonnés ADSL de Free a ainsi progressé de 2.278.000 abonnés au 31 décembre 2006 à 2.498.000 au 31 mars 2007.

Le trublion de l’Internet revendique une part de marché de 25,6% au 1er trimestre 2007 contre 19,0% un an plus tôt.

Free consolide donc sa place de numéro deux français derrière Orange et ses 6,3 millions d’abonnés. Mais pour combien de temps encore ? Son ennemi de toujours, Neuf Cegetel, est en passe de s’emparer de Club-Internet et de ses 600.000 abonnés. Grâce à cette acquisition, l’opérateur devrait passer devant Free avec au moins 2,7 millions d’abonnés ADSL.

Si Free va perdre sa place de challenger, il reste néanmoins le champion du recrutement à bas coût. Le groupe souligne en effet que le coût d’acquisition brut d’un abonné s’est maintenu à moins de 50 euros, soit le plus faible coût d’acquisition parmi les opérateurs ADSL français. Le taux de churn (rotation des abonnés) s’est établi à moins de 1% par mois au cours du 1er trimestre 2007, soit le plus faible du marché, affirme Iliad.

Autre bonne nouvelle, les services optionnels à valeur ajoutée ont généré un chiffre d’affaires d’environ 56,2 millions d’euros contre 30,5 millions d’euros il y a un an, soit une progression de 84,3%. Au cours du 1er trimestre 2007, l’ARPU Haut Débit s’est élevé à 34,9 euros /mois (HT). L’abonnement de base de Free est de 29,90 euros/mois.

Le reste des activités est anecdotique. Iliad s’est en effet séparé de Kertel (cartes prépayées). Le nombre total d’abonnés Onetel a décliné au 1er trimestre 2007 pour s’établir à 204.000 abonnés contre 220.000 au 31 décembre 2006. Face à l’essor de la VoIP, Iliad pourrait également vendre cette activité.

Côté perspectives, Iliad a contractualisé des autorisations de déploiement ?vertical? pour raccorder près de 60.000 foyers à son réseau FTTH dans Paris. Le groupe renouvelle ses objectifs clefs pour 2007 : 2,8 millions d’abonnés haut débit à fin 2007 et 4 millions en 2010; 30.000 abonnés en FTTH à fin 2007; une marge brute moyenne par abonné dégroupé de 20 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur