Infogrames obtient un nouvel accord avec ses banques

Cloud

Le groupe lyonnais peut souffler

L’ancien fleuron du jeu “made in France ” traverse une mauvaise période financière, à cause de sa filiale américaine Atari inc.

Rappelons que le groupe doit rembourser un emprunt pour un montant de 13,4 millions d’euros et un report d’emprunts d’un montant de 23 millions d’euros, soit une somme totale de 36,4 millions d’euros. Fin mars, le quotidien Les Échos rapportait qu’Infogrames avait obtenu un délai de ses créanciers. La société a désormais jusqu’au 15 juin 2006 pour le remboursement partiel d’un emprunt obligataire pour 13,4 millions. Selon le quotidien économique, l’accord annoncé aujourd’hui prévoit “le report au 31 mars 2008 des concours bancaires moyen terme pour un montant de 25,5 millions d’euros, la mise en place de concours court terme d’exploitation pour un montant de 20 millions d’euros sur un an et enfin, la possibilité de mettre en place des financements locaux sur le périmètre européen, par mobilisation du poste client jusqu’à 20 millions d’euros.” Désormais, l’éditeur attend impatiemment, l’arrivée des nouvelles consoles de salon de Sony et Nintendo, respectivement la PS3 et la Révolution, qui devraient lui permettre de se relancer dans la course au profit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur