Informatica répond ?à la demande?

Régulations

Avec On-Demand, l’éditeur intègre données externes et internes côté entreprise, côté hébergeur, puis avec une plate-forme Saas

Comment concilier l’ouverture des réseaux et la cohérence des informations, tout en s’assurant de la qualité de ses données ? Les offres applicatives hébergées (RH, CRM, ERP, etc.) se multiplient, bien au-delà des propositions ASP.

En effet, les offres Saas (software as a service, ou logiciel opéré sous forme de service) combinent les avantages de l’ASP et du sur-mesure, en intégrant des prestations de service d’intégration. Certes, ce marché commence à émerger. On comprendra toutefois qu’Informatica se positionne sur l’intégration globale des données et des processus géographiquement éclatés, afin d’assurer la cohérence du système d’information. Une stratégie logique et incontournable où les offreurs Saas représentent une force de vente de premier plan. La promesse du tout-en-un harmonieux Le leader mondial de l’intégration de données profite donc de son événement Informatica World à San Francisco pour annoncer sa stratégie Informatica On-Demand. Recourant aux dernières technologies Web 2.0, cette solution utilise la plate-forme maison pour intégrer les données sur site et les informations externalisées. L’éditeur avance comme argument majeur le fonctionnement en mode sécurisé et distribué de sa plate-forme déjà éprouvée. Des atouts indéniables dans ce type d’environnement. Reste à s’assurer de la simplicité de déploiement et de l’utilisation, des performances réelles, et du déploiement. En effet, les applicatifs maison des entreprises représentent souvent des obstacles inattendus? Et un? et deux? et trois? Le lancement d’Informatica On-Demand (on appréciera l’originalité) est planifié en trois phases : connectivité aux solutions Saas existantes, intégration de données à la demande et plate-forme d’intégration à la demande. Ainsi, dans un premier temps, l’éditeur développera des connecteurs pour permettre aux clients de consolider, déplacer, synchroniser? les données avec les principaux fournisseurs Saas. Bien entendu, ces connecteurs géreront la connectivité sécurisée via Internet, et intégreront les dernières technologies de services Web et d’architectures SOA. Dès aujourd’hui, Informatica annonce la disponibilité du connecteur Informatica PowerCenter Connect pour salesforce.com au troisième trimestre 2006. Après que les entreprises auront intégré leurs données depuis leur SI, l’éditeur s’attaquera à l’autre partie de l’architecture. Informatica proposera alors aux hébergeurs de développer des modules en partenariat pour couvrir la migration, le ‘profiling’, le nettoyage et la synchronisation de données d’applications spécifiques. Bien entendu, ces solutions s’intégreront aux interfaces Web des applications de ces fournisseurs de services. Là encore, Informatica annonce les premiers déploiements au troisième trimestre 2006. Enfin, au premier trimestre 2007, Informatica devrait lancer sa plate-forme d’intégration de données hébergée et partagée. Basée sur une infrastructure Web 2.0, elle devrait permettre aux utilisateurs d’intégrer toutes les données de services externalisés et celles de leurs applications internes, sans installer aucun logiciel. Des annonces qui suivent logiquement l’évolution de l’informatique d’entreprise : profiter du meilleur des deux modes (externalisé et SI interne), en recherchant le juste équilibre entre son passif informatique et ses capacités d’investissement.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur