Intel Capital investit dans le standard téléphonique IP open source

Régulations

Fonality, start-up spécialisée dans les standards téléphoniques open source
sur protocole internet, a reçu 7 millions de dollars d’Intel Capital

Intel Capital, la branche fonds d’investissement du géant mondial des semi-conducteurs est l’un des capitaux-risqueurs les plus actifs de la planète. Ses investissements sont généralement un indicateur de la vision technologique du fondeur.

Dernier placement en date d’Intel Capital, la start-up Fonality, basée à Los Angeles, qui a indiqué avoir reçu d’Intel lors d’un nouveau tour de table la somme de 7 millions de dollars. Intel Capital aurait ainsi rejoint un autre investisseur, Azure Capital Partners.

Fonality, à l’instar de deux autres start-ups Digiumet Pingtel, a construit une offre logicielle de standards téléphoniques basée sur le système de standard téléphonique open source Asterisk.

Avec cette technologie en provenance directe du libre, Fonality propose un standard téléphonique PBX 30 utilisateurs pour un prix qui varie de 7.500 à 10.000 dollars, soit 50 % moins cher qu’un produit équivalent chez Cisco ou 40 % mois cher que chez Avaya.

Autre spécificité de l’offre de Fonality, elle vise en priorité le marché des PME qui emploient moins de 100 salariés et qui ne peuvent dédier des ressources à ce type de service, qu’il s’agisse de l’installer (matériel et logiciel s’installent sans intervention d’un technicien) ou de l’exploiter. Nortel par exemple propose une solution proche, mais qui nécessite une coûteuse intervention d’installation sur site.

Enfin, la reconnaissance d’Asterisk en tant que système open source de référence – comme Linuxsur le système d’exploitation, Apachesur le serveur web ou MySQLsur les bases de données ? représente une opportunité d’investir le marché des PBX IP, qui devrait progresser annuellement selon IDC de 26 % et atteindre 8,9 milliards de dollars en 2009.

Créée il y a trois ans, Fonality compte aujourd’hui 1.600 clients dans 25 pays et 40.000 utilisateurs. Et la progression de son chiffre d’affaires est de 10 %… par mois !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur