Intel est poursuivi pour un brevet sur le Pentium

Régulations

La société canadienne All Computers poursuit Intel: elle soutient que le géant des semiconducteurs a enfreint un brevet de 1996 dans la fabrication des processeurs Pentium. Et réclame un… demi-milliard!

Créée en 1971, la société canadienne All Computers aurait déposé un brevet sur la conception des circuits nécessaires aux opérations des processeurs à grande vitesse, comme les Pentium d’Intel. Elle affirme être pionnière dans les technologies des processus d’accélération du traitement de l’information sur les ordinateurs.

Mers Kutt, fondateur d’All Computers, affirme que son brevet couvre le circuit de base qui est nécessaire à un processeur à grande vitesse pour fonctionner! Toute personne qui utilise un processeur rapide enfreindrait donc ce brevet? Fort de cette affirmation, All Computers a déposé une plainte devant la Cour fédérale d’Alexandria, et réclame à Intel des dommages et intérêts pour une somme évaluée à plus d’un demi milliard de dollars. “Notre vision est qu’au final les Pentium 2 et 3, ainsi que les jeux de composants utilisés avec eux, sont un emprunt illégal [à notre brevet], ainsi que tous les ordinateurs qui ont été fabriqués avec cette technologie” a déclaré Edward O’Connor, avocat de All Computers. Intel n’avait pas encore réagi à l’annonce de la procédure, ce 21 mai.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur