Intel freiné dans ses performances

Cloud

Le géant des microprocesseurs annonce des résultats en ligne mais des prévisions inférieures aux attentes

La croissance est toujours au rendez-vous pour Intel. Le premier fabricant mondial de semiconducteurs fait état pour le troisième trimestre d’un résultat net en hausse de

4,7% à 1,99 milliard de dollars. Le bpa (bénéfice par action) s’établit à 32 cents, contre 30 cents un an plus tôt. Un résultat en ligne avec ses objectifs mais inférieur aux performances des trimestres précédents: +16% au deuxième et +26% au premier. Il faut néanmoins noter qu’Intel a inscrit une charge exceptionnelle de 140 millions de dollars due au règlement d’un litige avec la société MicroUnity qui a pesé sur ce résultat. Le chiffre d’affaires sur la période a progressé de 17,6% à 9,96 milliards de dollars (une croissance comparable à celle enregistrée par le marché des PC dans le monde). Mais Intel explique qu’il aurait pû mieux faire. Le groupe souligne que ses performances ont été freinées par des capacités de production insuffisantes. “Au troisième trimestre, nous avons atteint des records historiques dans le chiffre d’affaires du groupe et dans nos ventes unitaires dans toutes nos principales gammes de produit”, estime Paul Otellini, directeur général d’Intel. C’est désormais dans la zone Asie Pacifique que le fondeur réalise la majeure partie de son activité. Côté prévisions, c’est la déception. Intel table sur des ventes comprises entre 10,2 et 10,8 milliards de dollars. Un objectif inférieur à celui du marché. Ces résultats tombent au moment où une étude affirme que pendant le mois de septembre, Intel a été dépassé par son grand concurrent AMD sur le marché des américain des PC desktop (voir notre article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur