Intel pourrait céder ses puces télécoms

Cloud

Le géant des semiconducteurs cherche à recentrer ses activités et à réduire ses coûts

Ultra-dominant sur le marché des puces informatiques, Intel est un challenger dans le domaine des puces télécoms (processeurs XScale pour téléphones mobiles ou pour réseaux) face à Texas Instruments ou Samsung. Malgré ses efforts, Intel n’a jamais réussi à reproduire le succès de centrino par exemple. Et le fondeur, en quête d’économies et de compétitivité face à la menace AMD, pourrait bien abandonner ce segment.

Selon le le Wall Street Journal, qui cite des personnes proches du dossier, Intel envisagerait de vendre une partie de cette activité. Le groupe aurait récemment approché des acquéreurs potentiels comme des fabricants d’électronique ou des sociétés de services financiers qui pourraient organiser une reprise par endettement. Un porte-parole du groupe californien s’est refusé à tout commentaire. Il a néanmoins déclaré à Reuters: “Nous regardons nos activités de fond en comble. Nous n’avons pas encore pris de décision”. Une chose est donc sûre, Intel se pose bien des questions sur sa stratégie à court terme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur