Intel renomme ses processeurs pour serveurs

Régulations

Nouveau changement marketing chez Intel, qui modifie sa manière de nommer ses processeurs pour serveurs. Terminé les Montecito, Dempsey et autres, et bienvenue aux séries 3000 à 9000

Le virage du gigahertz a été délicat pour Intel, qui visait à abandonner la course à la puissance en termes de vitesse pour revenir sur des considérations plus technologiques de fonctionnalités intégrées sur les processeurs. Cette stratégie s’est accompagnée d’une politique nouvelle de nommage des processeurs, chacun disposant de doux petit nom, avec un effet brouillon inattendu plutôt source de confusion. Pendant ce temps, ses concurrents AMD ou IBM maintenaient leur politique de nommage à partir de numéros de série. Retour aux sources pour Intel qui va de nouveau simplifier le nommage de ses produits en associant au nom de la ligne de processeurs un numéro correspondant à la puissance relative de ce dernier. Les Itanium seront classés en ‘

9000 Series‘, les Xeon pour serveurs multiprocesseurs en ‘7000 Series‘, les Xeon basse consommation en ‘5000 Series‘, et enfin les composants pour serveurs à processeur unique en ‘3000 Series‘. Quelques exemples : Dempsey, processeur Xeon dual core attendu pour 2006, sera nommé Xeon 5010. Et sa future version plus rapide sera nommée Xeon 5020. Quant à Montesito, version duale corps de l’Itanium attendu au quatrième trimestre, il appartiendra à la série 9000.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur