Intel surprend en affichant des résultats meilleurs que prévu

Cloud

Le numéro un mondial des microprocesseurs annonce des bénéfices légèrement supérieurs aux attentes pour le 1er trimestre 2005 et un chiffre d’affaires dopé par les ventes “record” de puces pour appareils mobiles

Après les résultats médiocres d’AMD, on attendait avec angoisse ceux d’Intel. Au 1er trimestre, le fondeur a dégagé un bénéfice net de 2,15 milliards de dollars contre 1,73 milliard sur la même période de 2004, soit un bond de 25%. Calculé par action le bénéfice est ressorti à 34 cents contre 26 cents il y a un an.

Ce relèvement “s’explique principalement par une activité plus forte que prévu et une plus grande confiance dans le procédé de fabrication en 65 nm du groupe”, précise le fabricant dans un communiqué. Meilleur signe d’optimisme, Intel a relevé de 500 millions de dollars sa prévision de dépenses d’investissement en 2005. Il table désormais sur des dépenses de 5,4 à 5,8 milliards contre un chiffre attendu jusqu’alors dans une fourchette 4,9-5,3 milliards. “Grâce à une forte demande pour nos produits mobiles, Intel affiche une croissance à deux chiffres de ses recettes et de son bénéfice par rapport à l’an dernier”, s’est félicité le p-dg Craig Barrett. Début mars le groupe avait précisé s’attendre à des coûts de fabrication plus faibles que prévu pour ses nouveaux procédés de fabrication de processeur (en plaques de 300 millimètres ou puces de 65 nanomètres). Autre bonne surprise: les expéditions “record” de processeurs et mémoires flash destinés aux fabricants d’appareils mobiles comme Motorola, Palm ou Samsung. Le groupe californien a dit s’attendre pour le 2ème trimestre à des ventes comprises entre 8,6 et 9,2 milliards de dollars, le chiffre médian correspondant aux attentes des analystes fixé à 8,9 milliards. Il a également promis pour les trimestres à venir le lancement de davantage de processeurs à double coeur, le “dual-core” est censé améliorer l’efficacité des systèmes informatiques fait l’objet d’une nouvelle rivalité entre les deux grands fondeurs Intel et AMD. Côté prévisions, outre les ventes entre 8,6 et 9,2 milliards, Intel prévoit pour le 2ème trimestre une marge brute d’environ 56% “plus ou moins deux points”, contre 59,3% réalisés au 1er trimestre. Les semi-conducteurs en hausse grâce à Intel

Les valeurs liées aux semi-conducteurs et notamment les équipementiers sont en hausse ce mercredi sur les marchés européens, après les résultats trimestriels publiés par Intel le numéro un mondial du secteur. Intel a fait état d’un bond de 25% de son bénéfice trimestriel, supérieur aux attentes d’Intel et du marché, grâce à une forte demande pour ses puces Centrino destinées aux ordinateurs portables. Cela a rassuré les investisseurs qui craignaient un ralentissement du marché informatique et technologique, notamment après la publication des résultats d’IBM la semaine dernière.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur