Intelsat lorgne sur New Skies

Régulations

Selon le Wall Street Journal, le ténor Intelsat, deuxième opérateur mondial de satellites de télécommunications, négocierait en secret l’acquisition de son concurrent New Skies Satellites Holdings, pour un montant estimé à 1,3 milliard de dollars

Les pourparlers sont engagés. Pour l’instant, rien n’indique si ce rachat sera mené à terme, néanmoins une source proche du dossier révèle que des entretiens sont en cours depuis plusieurs semaines. Le groupe Intelsat est un pionnier dans le lancement et l’utilisation des satellites. Son premier remonte à 1965 !

Si cet accord se réalise, nous devrions assister à une nouvelle phase de consolidation dans ce secteur, car Intelsat qui n’occupe que le second rang mondial en terme de flotte se rapprocherait du groupe Luxembourgeois SES Global, qui est considéré comme le premier opérateur de satellites de télécommunications. La nouvelle entité disposerait en effet d’une armada de 33 satellites en orbite, contre 35 pour SES Global. Qui plus est, les cinq satellites dont dispose l’opérateur SES sont relativement récents et servent surtout les marchés émergents. Chez New Skies, le silence est de mise. La société reste fidèle à ses principes. Ainsi, elle a déclaré dans un communiqué que “(sa) politique n’est pas de commenter les activités stratégiques avant qu’elles atteignent la phase où leur annonce s’impose”. Une affaire à suivre


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur